Mirages

Miserus, Incubus, Angels, Dreams...
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les entreprises

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Les entreprises   Mer 27 Fév - 9:33

Armée du salut

Fondée à Londres en 1865 pour propager la foi et soutenir les pauvres, par William Booth, la "Mission chrétienne" ne prit le nom d'Armée du Salut qu'en 1878. Après des débuts assez difficiles et une période d'expansion modérée, l'Armée du Salut a connu un essor remarquable, de 1934 à 1939, avec la "générale" Evangéline Booth, fille du précédent, qui avait "évangélisé" au Canada, aux Etats-Unis et à Terre-Neuve.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les entreprises   Dim 2 Mar - 10:58

La Fondation d'Auteuil

Dans les années 1860, les jeunes garçons abandonnés, livrés à eux mêmes dans les rues de Paris, sont nombreux. Cette exclusion est insupportable pour l'abbé Louis Roussel (1825-1897) qui recueille les premiers d'entre eux en 1866 et plus tard fonde Les Orphelins Apprentis d'Auteuil. Son successeur, le père Daniel Brottier (1876-1936), consacre sa vie à développer l'oeuvre. A sa mort en 1936, 1 200 jeunes vivent dans 15 maisons d'apprentissage professionnel, agricole et d'artisanat. La Fondation "Les Orphelins Apprentis d'Auteuil" est reconnue d'utilité publique en 1929. En 2002, elle change de nom et devient la Fondation d'Auteuil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les entreprises   Dim 2 Mar - 11:15

Abbé Louis Roussel

Le 5 décembre 1825
Naissance de Louis Roussel à St Paterne dans la Sarthe. Il est le dixième enfant d’une famille modeste (père tisserand) et chrétienne. Il perd son père à l’âge de 10 ans
1844
Il part en apprentissage à Paris dans une maison d’imageries pieuses à St Sulpice. IL rencontre l’Abbé Desgenettes, curé de Notre-Dame des Victoires qui remarque tout de suite ses qualités et le prend sous son aile.
18 octobre 1849
Appelé par le sacerdoce, il débute des études ecclésiastiques au séminaire Saint-Sulpice.
23 décembre 1854
Il est ordonné prêtre à Notre Dame des Victoires. Mais le jeune homme est attiré par une autre forme de ministère.
3 octobre 1856
Il rejoint les frères de St Vincent de Paul, Œuvre de M. Le Prévost.. Il se sent de plus en plus appelé par cette classe ouvrière qui a tant besoin d’évangélisation. Il s’installe en 1859 à Grenelle (faubourg de Paris) pour devenir aumônier du Patronage. L’Abbé Roussel soulève à plusieurs reprises la question d’une œuvre destiné à recueillir les jeunes enfants ignorants et à les préparer à la première communion. La communauté n’adhère pas à ce projet
17 novembre 1865
L’abbé Roussel quitte la congrégation des Frères de St Vincent de Paul
19 mars 1866
Après l’achat d’une masure au 40 rue La Fontaine, il s’y installe avec une vingtaines d’enfants. La vie s’organise dans des locaux vétustes qu’il faut aménager.
24 juin 1866
Toute première communion présidée par l’abbé d’Hulst.
1870-1871
Guerre franco-prussienne. L’abbé Roussel envoie les jeunes (94 enfants) dans la Sarthe et transforme Auteuil en “Cercle militaire”.
Puis survient la Commune.
Juillet 1871
Un nouveau pas est franchi dans l’éducation des enfants : l’apprentissage de la cordonnerie s’ajoute à l’instruction et au catéchisme. C’est le début des “Orphelins-Apprentis d’Auteuil”.
1873
Auteuil s’équipe d’un atelier d’imprimerie.
5 décembre 1874
Le premier numéro de “La France Illustrée” sort des presses de l’œuvre et remporte un franc succès.
1876
L’apprentissage se diversifie : menuiserie, tailleurs, serrurerie, peinture, horticulture, jardinage ;..fabrication d’objets religieux. Création d’un journal pour les jeunes « L’ami des enfants ». Rencontre à Rome entre Don Bosco et l’Abbé Roussel
1878
Les dettes s’accumulent et la banqueroute menace…Une souscription du “Figaro” sauve l’œuvre de justesse.
1879
Une annexe est ouverte au Fleix, en Dordogne ; on y apprend le métier de la vigne.
1882
Création de Boulogne-Billancourt. Seconde annexe d’Auteuil, école de jardinage.
Les jeunes restaurent intégralement les bâtiments.
1883
Billancourt devient annexe pour les fillettes. L’orphelinat est dirigé par la sœur religieuse de l’Abbé Roussel.
1885
Epuisé, l’abbé Roussel s’installe à l’orphelinat de Billancourt.
L’abbé Daniel Fontaine lui succède.
11 janvier 1897
Décès de l’Abbé Roussel.
Depuis le mois de mars 1866, trente mille enfants ont été éduqués, soignés, formés par les soins du “Bon Père Roussel”. C’est son action de prêtre éducateur spirituel d’enfants pauvres et sans soutien qu’il présente en première ligne de son bilan et le fil rouge de sa vie spirituelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les entreprises   Dim 2 Mar - 11:27

Père Daniel Brottier

7 septembre 1876
Naissance à la Ferté St Cyr (loir et Cher). Second fils de Jean-Baptiste Brottier et de Herminie Bouthe. Son père est cocher chez le marquis de Durfort. Son frère Gaston est de 3 ans son ainé.
La personnalité de Daniel se révèle déjà tout entière dans cette affirmation qui n’admet pas de réplique. « tout ou rien ». Et dès l’âge de raison, Daniel manifeste un grand amour de Dieu et le désir du sacerdoce.
1886
A 10 ans, Daniel fait sa 1ère communion et rentre un an plus tard au petit séminaire de Blois. Enfant, débordant de vie, turbulent, espiègle mais d’une grande générosité.
22 octobre 1889
Il devient pendant 3 ans professeur au collège libre de Pontlevoy.
1903
Daniel choisit d’être missionnaire et demande à la Congrégation des Pères du Saint-Esprit de l’accueillir.
1906
Retour en France car il tombe malade. 6 mois de convalescence à la Ferté St-Cyr. Et il repart au Sénégal pour se lancer dans de nouvelles activités.
1911
La maladie l’oblige à quitter la terre africaine qu’il ne reverra plus. Il est alors chargé par Monseigneur Jalabert, vicaire apostolique du Sénégal, de réunir les fonds nécessaires à la construction d’une cathédrale à Dakar.
1914-1918
Il devient aumônier militaire volontaire et intègre le 121 e régiment d’Infanterie. il partage durant toute la guerre la vie des soldats en première ligne. Par la parole et par l’exemple, il apporte le réconfort, il redresse le moral, il stimule les énergies, il reçoit les confidences, il prépare au grand départ. Le Père Brottier se dépense au mépris de tout danger : six citations, Légion d’Honneur et Croix de guerre.
1919
Il fonde L’union nationale des Combattants (U.N.C), organisation non confessionnelle qui rassemble très vite plus de 600 000 hommes.
21 novembre 1923
Le cardinal Dubois demande à la congrégation du Saint-Esprit de prendre en charge l’œuvre des Orphelins Apprentis d’Auteuil. Cette œuvre est à bout de souffle, exsangue, endettée jusqu’au cou… et c’est le Père Daniel Brottier, nommé directeur général, accompagné par son nouvel aumônier Yves Pichon, qui vont redresser, déployer, agrandir l’œuvre pendant 13 ans.
Deux préoccupations majeures intimement liées, guident son action :
- sauver les enfants les plus malheureux et les plus pauvres.
- Associer étroitement Thérèse de Lisieux à cette mission et faire découvrir son message d’amour.
13 juillet 1924
Pose de la première pierre de la chapelle Sainte Thérèse.
19 juin 1929
L’œuvre est reconnue d’utilité publique
5 octobre 1930
La chapelle sainte-Thérèse est consacrée
Novembre 1933
Création des foyers à la Campagne : placement des enfants dans des familles de paysans chrétiens en dépendance de l’œuvre d’auteuil (450 foyers en 1935)
28 février 1936
Décès du Père à l'hôpital St Joseph à Paris, le cœur et le corps meurtri, usé, épuisé d’avoir ressuscité Auteuil. Il laisse une œuvre puissante en plein développement, avec un réseau d’amis qui va croissant, une dimension nationale avec ses annexes et les foyers de placements. Il a construit des ateliers, agrandit l’imprimerie, ouvre un cinéma (Auteuil Bon Cinéma) lance des revues.
De 145 enfants à son arrivée, il en accueille 1400 à la fin de sa mission.
15 000 personnes assistent à ses obsèques.
25 novembre 1984
Béatification par le Pape Jean-Paul II
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Les entreprises   Dim 2 Mar - 11:30

D'hier à aujourd'hui

19 mars 1866 : L’abbé Louis Roussel accueille 6 jeunes au 40 rue La Fontaine
(accueil – éducation morale et religieuse : Oeuvre de le première communion) 1871 - création de l’Oeuvre des apprentis-Orphelins
1883 - Extension de l’œuvre : 245 orphelins, 55 commodards (première communion)
1897 - Parution du « courrier de l’œuvre »
1901 - Auteuil, œuvre uniquement diocésaine déjà 5000 jeunes accueillis dont des enfants de 18 mois à 7 ans (mères hospitalisées ou décédées)
1923 - Le Père Daniel Brottier spiritain nommé directeur de l’œuvre.
Les orphelins sont mis sous la protection de la Bienheureuse Thérèse de l’Enfant Jésus
1924-1925 - Construction et inauguration de la chapelle
1929 - La Fondation est reconnue d’utilité publique par Gaston Doumergue
1911-1936 - Souscription nationale pour la construction de la cathédrale de Dakar, portes et mobilier fabriqués par les jeunes d’Auteuil.
1932 - Développement du foyer à la campagne.
28 fév 1936 - Mort du Père Brottier
« Maintenant je puis m’en aller, ma tâche est finie ». 1400 orphelins accueillis
1942 La Fondation d’Auteuil accueille 5% de mineurs délinquants
1954 - Création des écoles techniques (Père M. Duval)
1973 - Premier directeur Laïc
1979 - Lettre précisant qu’Auteuil doit aller vers les plus pauvres
Années 70/80 - 3000 jeunes accueillis
1979 - «Le Courrier de l’œuvre », devient « A l’écoute »
1984 - Béatification du père Daniel Brottier
1988 - Le temps des maisons
1992 - 4600 jeunes accueillis dans 32 maisons
1993 - Création de deux entreprises d’insertion
1994 - Objectif : garantie du premier emploi
1994 - Création de l’ONG Auteuil International
1999 - Assises de la Fondation d'Auteuil
2000 - Le temps des régions
2000 - Accueil des mineurs étrangers isolés
2001 - Rédaction du Projet de la Fondation d’Auteuil
2003 - Mise en place du Parcours personnalisé du jeune
2004 - partenariat avec l’enseignement catholique
2005 - 7700 jeunes accueillis
2006 - La Fondation d'Auteuil fête ses 140 ans d’existence. Developpement de projets en Alsace
2007 - 9000 jeunes accueillis
2008 - 10000 jeunes accueillis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les entreprises   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les entreprises
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» comment obtenir liste des entreprises pouvant répondre à des appels d'offres
» URGENT Interview smartphones Journal des Entreprises
» Projet de loi El Khomri : bientôt des salles de prière obligatoires dans les entreprises ?
» Avis de marché - DRAC Centre - Cathédrale de Tours - Peinture murale (lot 1)
» Rentoilage à la céruse (recyclage, solvants, PCL)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirages :: Pandore :: En Aparté-
Sauter vers: