Mirages

Miserus, Incubus, Angels, Dreams...
 
PortailPortail  AccueilAccueil  GalerieGalerie  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Personnages, Héroes, Dieux....

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 6 Avr - 9:12

Loki et le Ragnarök
Le fourbe, le loup et la dernière grande bataille

Loki joue un rôle important dans les mythes nordiques. C'est un malin génie, voleur et calomniateur, qui se conduit mal avec les dieux.Il les met en danger par sa malveillance, mais il les sauve également par son ingéniosité. C'est un proche compagnon d'odin et de Thor, pourtant il engendre les monstres qui les détruiront, et sa méchanceté provoque la mort de Baldr. Il est impossible de savoir si c'est un dieu ou un géant. Il est indubitablement, dans une certaine mesure, une figure créatrice; il amène les nains a forger quelques-uns des trésors des dieux, et lui même donne naissance au cheval d'Odin, aussi bien qu'à des monstres comme le Serpent du Monde et Hel, la souveraine des morts.
L'une des créatures monstrueuses engendrées par Loki était le loup Fenrir. Il grandit parmi les dieux, et personne, sauf Tyr - sans doute une figure ultérieure de Tiwaz, et un dieu de la Guerre - n'osait lui donner à manger. Le loup brisait toutes ses chaînes, jusqu'à ce qu' Odin fît faire par les nains une corde magique, aussi douce que la soie mais d'une solidité à toute épreuve, fabriquée à partir de choses aussi impalpables que la racine d'une montagne ou le bruit d'un chat qui se déplace. Le loup, méfiant, ne voulut pas se laisser mettre le lien autour du cou, à moins qu'un des dieux ne plaçât ses mains entre ses mâchoires, en témoignage de bonne foi. Tyr fut le seul à accepter. Lorsque la corde se resserra et que le loup fut solidement attaché, tous les dieux éclatèrent de rire - tous sauf Tyr, qui perdit sa main droite. On ferma la gueule du loup en plaçant une épée entre ses mâchoires, et on le ligota à un énorme rocher où il resta attaché jusqu'au Ragnarök.
En punition pour avoir causé la mort de Baldr, Loki fut finalement attaché en travers de trois rochers et ne put s'échapper qu'au moment de la dernière grande bataille. Il rejoignit les géants lors de l'attaque contre Asgardr au Ragnarök. Au cours de la bataille, Loki se battit contre son principal ennemi, Heimdallr, la sentinelle des dieux, et tous deux s'entre-tuèrent.


Dernière édition par Spectrale le Ven 3 Oct - 12:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 6 Avr - 9:29

Le Ragnarök

Loki, après avoir rompu ses liens, prit la tête des géants contre les dieux dans la dernière grande bataille, connue sous le nom du Ragnarök. Le monde était sous la menace constante des géants, qui convoitaient les trésors des dieux et la déesse Freyja, et annonçaient le retour au chaos et à la stérilité. Odin rassembla dans le Walhalla les plus fameux héros tombés au champ de bataille, afin qu'ils apportassent leur soutien aux dieux. Thor brandit son marteau contre les géants et les empêcha d'entrer à Asgardr jusqu'au Ragnarök.
Un poème datant d'environ 1000 ap. J.C., "Völuspà" (Prédilection de la prophétesse), décrit la création et destruction du monde comme dans une vision. Au Ragnarök, les fils de Mùspell, de la région du feu, détruisent le pont Bifrost, tandis que les géants arrivent par la mer, avec Loki comme timonier. Les monstres s'échappent et le loup Fenrir dévore Odin. Thor tue le Serpent du Monde mais meurt à cause de son venin.
Le géant du Feu Surtr embrase la terre, le ciel s'écroule, et le monde est englouti dans les flots de la mer. Mais ce n'est pas la fin, car la terre resurgit, verte et prospère; les fils des dieux, avec l'aide d'un couple d'humains qui s'étaient réfugiés dans l'Arbre du Monde, repeuplent le ciel et la terre; et un soleil nouveau et plus beau parcourt les cieux.
Les récits de destruction ont pu avoir pour origine, du moins en partie, les terrifiantes éruptions du volcan islandais l'Hekla, au haut Moyen Age. Mais, quoi qu'il en soit, les témoignages littéraires et artistiques apportent la preuve que le Ragnarök exerçait une puissante influence sur les imaginations à la période viking.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 6 Avr - 9:46

L'Europe du Nord

Les peuples de langue germanique occupaient à 'origine la partie de l'Europe délimitée par le Rhin, le Danube et la Vistule, et vivaient en tribus, sous l'autorité de rois et de chefs de guerre. A mesure que le pouvoir de Rome déclinait, ils se dispersèrent dans plusieurs directions et s'établirent dans le nord de la Norvège, en Suède, et dans le sud et l'est de l'Angleterre. D'autres tribus se déplacèrent vers l'est, jusqu'en Russie meridionale, et vers le sud, en Italie et en Espagne, et même en Afrique du Nord, mais ces invasions ne les amenèrent pas à s'installer durablement. La conversion au christianisme intervint relativement tôt dans l'Angleterre anglo-saxonne et en Europe continentale, mais le Danemark, la Suède et la Norvège conservèrent l'ancienne religion qui fut adoptée en Islande lorsque les Scandinaves y établirent un "état libre". Ce n'est qu'au XIè siècle que le christianisme s'implanta dans le Nord, et un très grand nombre de témoignages sur les temps anciens proviennent d'Islande où, après la conversion, beaucoup d'érudits s'interressèrent au passé de la Scandinavie. Nous connaissons la mythologie principalement grâce à la littérature médiévale.
Les mythes germaniques racontent l'affrontement entre les dieux et les monstres. Les dieux ont établi l'ordre, la loi, les richesses, l'art et la sagesse, tant dans le royaume divin que dans le royaume humain, tandis que les monstres et les géants du Gel menacent en permanence l'état des choses et cherchent à rétablir le chaos. Tous ces contes sont ceux d'un peuple énergique, accoutumé à la guerre, aux dangers, au rigueurs du climat - des guerriers toujours en lutte entre eux, toujours à la conquète de nouveaux territoires où s'installer. Les Scandinaves de l'époque viking ont perpétué cette tradition. Les gens avaient recours aux Ases et aux Vanes, divinités du Ciel et de la Terre, pour qu'elles maintiennent l'ordre et la loi, et assurent la fertilité. Les dieux accordaient aussi la science du passé et du futur, l'inspiration poétique et oratoire; ils soutenaient les rois et assuraient la victoire au combat; et, après la mort, ils accueillaient les hommes au royaume des ancêtres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 6 Avr - 10:18

Chronologie

1er s.av. J.C. = Des populations germaniques vivent à l'est du Rhin.
IIIè - VIè s. ap. J.C. = Période de l'expansion germanique (période de migration).
Vè s. ap. J.C. = Etablissement des Angles et des Saxons en Angleterre.
597 ap. J.C. = Le christianisme est transplanté dans le Kent, en Angleterre.
VIIIè - XIè s. = Expansion des Scandinaves (période viking).
A partir de 955 = Le christianisme est encouragé au Danemark.
995 ap. J.C. = Olaf Tryggvason entreprend la conversion de la Norvège.
1000 ap. J.C. = Le christianisme est reconnu en Islande.

Divinités scandinaves de l'époque viking

Baldr, fils d'odin, destiné à mourir.
Freyja, déesse de la Fertilité, soeur de Freyr.
Freyr, dieu de la Fertilité et des Ancêtres royaux.
Frîja, reine du Ciel et épouse d'Odin.
Heimdallr, gardien d'Asgardr, et reconnu comme le père de l'espèce humaine.
Hoenir, dieu silencieux, ami d'Odin.
Loki, trickster, compagnon des dieux.
Njördhr, dieu de la Mer et des Navires, père de Freyr et Freyja.
Odin, dieu de la Magie, de l'Inspiration, de la Guerre et des Morts, roi des dieux.
Thor, dieu du Ciel et du Tonnerre, gardien de la loi et protecteur de la communauté.
Tyr, connu pour avoir ligoté le loup.
Ullr, un dieu qui a des skis et un arc.

Les divinités germaniques

Donar, dieu du Ciel et du Tonnerre (nom anglo-saxon: Thunor).
Fréa, déesse principale, épouse de Wotan (en anglo-saxon: Frig).
Ing, dieu de la Fertiité, avec un chariot pour attribut, connu des Anglo-Saxons.
Nehalennia, déesse de la Fertilité et de la Mer, vénérée sur la côte de la Hollande.
Nerthus, déesse de la Terre, vénérée au Danemark.
Tiwaz, dieu du Ciel, des Loiset de la Guerre (en anglo-saxon: Tiw ou Tig).
Wotan, dieu du Monde souterrain, de la Magie, de l'Inspiration, de la Poésie et de la Guerre (en anglo-saxon: Woden).

Témoignages sur les Mythes

Les preuves de l'existence d'une mythologie germanique et scandinave sont abondantes, mais fragmentées et dispersées.
La plus grande partie de la littérature a été élaborée dans les monastères chrétiens. Les récits en prose connus sous le nom de "Sagas islandaises" ont été composés bien après la conversion au christianisme, mais comportent des réminiscences de croyances et de coutumes anciennes. Il subsiste certains poèmes préchrétiens ayant pour sujet les dieux et, au XIIIè siècle, Snorri Sturluson écrivit un ouvrage en islandais, "l'Edda prosaïque", sur les mythes anciens, et ce pour l'éducation des jeunes poètes.
D'autres historiens écrivant en latin, comme l'Anglo-Saxon Bède (VIIIè siècle) ou le Danois Saxo Grammaticus (fin du XIIè siècle), apportent eux aussi des témoignages précieux concernant les mythes. On dispose aussi d'objets anciens. Dans les lieux de sépulture préchrétiens on trouve, par exemple, les fameuses barques funéraires de Sutton Hoo et d'Oseberg: des hommes et des femmes étaient enterrés ou brûlés sur des bateaux, et parmi les trésors découverts sur les sites funéraires, on a trouvé des amulettes et des objets rituels en métal, ainsi que des figurines, des poignées d'épées et des casques.
Sur les pierres et autels votifs de régions ayant subi l'occupation romaine figurent parfois des divinités autochtones et romaines, et l'on trouve des scènes mythologiques sur les pierres commémoratives de la période viking, notamment celles de l'île de Gotland dans la baltique, et celles de l'île de Man.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Sam 12 Avr - 22:31

Dieux anciens et Dieux perdus
Fragments du mythe nordique

Preuve ancienne de la mythologie nordique, une sculpture sur roc datant de l'âge du Bronze et représentant un personnage avec une lance, peut-être un prédécesseur de Tiwaz, le dieu germanique homologue du dieu romain de la Guerre, Mars, mais qui a également un rapport avec l'établissement des lois. Il peut s'agir aussi de la divinité que Tacite appelle "dieu et souverain de tous", qui était honoré dans un bois sacré. Ceux qui entraient dans le bois devaient être attachés - ce qui fait penser au dieu scandinave Tyr, avatar plus tardif de Tiwaz, connu pour avoir ligoté le loup.
Le dieu du Tonnerre Donar, associé aux vastes forêts de chênes de l'Europe du Nord, était assimilé aux dieux romains Jupiter et Hercule. Il avait pour symbole la hache, qui représentait la puissance de l'éclair.
On trouve dans la littérature anglo-saxonne des traces de mythes relatifs à un jeune dieu venant de par-delà les mers pour apporter des bienfaits. La mer, comme la Terre, symbolisait la fertilité, et le navire était un des emblèmes-clés des divinités liées à la fécondité. Au danemark existait une puissante déesse connue sous le nom de Nerthus, et aux Pays-Bas une déesse de la côte de la mer du Nord dénommée Nehalennia. Il y avait aussi une reine du Ciel, compagne de la déesse Frea. Des divinités féminines connues sous l'appellation de "Mères" (souvent représentées par groupes de trois) figurent sur de nombreuses pierres sculptées de la période romaine, aussi bien dans les régions germaniques que celtiques. Elles sont souvent accompagnées de nouveau-nés, preuve sans doute que les femmes faisaient appel à elles lors des accouchements et demandaient leur aide pour l'éducation des enfants. Autre attribut des déesses de la Fécondité: le sanglier, qui était également utilisé comme talisman pour se protéger lors des combats.
Un dieu important des temps anciens était Wotan, l'équivalent du Mercure des Romains. Wotan portait chance lors des batailles, et on le représentait parfois comme un guerrier à cheval, mais c'était un personnage néfaste, qui conduisait finalement ses compagnons à la défaite et à la mort. On lui sacrifiait des hommes par pendaison. Bien que faisant office de guide vers l'Autre Monde (comme Mercure), il était aussi parfois associé au Ciel et avait pour symbole l'aigle. On lui donnait également comme attributs le loup et le corbeau, deux animaux en rapport avec les champs de bataille. Il était lié encore à la divination, à l'invention des caractères runiques et au don d'extase; il inspirait à la fois les guerriers et les poètes. Ancêtre des rois, il leur dispensait des faveurs dont dépendait leur succès. Comme Tiwaz, il possédait une lance, et avait le pouvoir de lier et de délier grâce à sa science des sortilèges guerriers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Sam 12 Avr - 22:32

D'où vient le nom des Lombards

Il existe un mythe concernant Wotan et son épouse Frea, rapporté par Paul Diacre dans sa "Chronique des Lombards", écrite en latin au VIIè siècle. Il y est raconté comment la déesse Frea voulait à tout prix que Wotan accorde l'avantage à la tribu des Vinniles, plutôt qu'aux Vandales qu'il avait auparavant soutenus. Elle demanda à cette tribu de se montrer au lever du soleil avec ses femmes, qui devraient ramener leurs longues chevelures sur leurs visages afin de ressembler à des hommes barbus.
Puis elle tourna le lit de Wotan vers l'est, si bien que lorsqu'il s'éveilla, il avait devant lui les Vinniles au lieu des Vandales. Il s'exclama: "Qui sont ces gens aux longues barbes?" et elle lui répondit que, maintenant qu'il leur avait donné un nom, il devait accorder la victoire. Ils reçurent donc le nom de Langobards, en témoignage de la faveur du dieu. Dans ce conte, Wotan apparaît comme un dieu du Ciel plutôt que du Monde souterrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 13 Avr - 23:07

La cosmologie de la période Viking
L'Arbre du Monde et ses domaines

Les poèmes mythologiques islandais reflètent un intérêt profond pour la création du monde, sa destruction finale et sa recréation. Le monde est représenté comme un cercle de terre entouré par l'océan. Dans les profondeur de l'océan se trouve le Serpent du Monde, tandis qu'au centre de la terre s'élève un arbre imposant, le Frêne du Monde, Yggdrasil. Les racines de l'arbre plongent dans le Monde souterrain et, au-dessous, bouillonne une source qui est le fondement de la sagesse cachée. Un écureuil agile parcourt le tronc de haut en bas et transmet les messages entre l'aigle, au sommet, et le serpent, qui mange les racines de l'arbre. Un cerf se nourrit aux branches et de ses cornes jaillissent plusieurs puissantes rivières. Ici aussi paît une chèvre qui donne non pas du lait, mais de l'hydromel pour les guerriers du palais d'Odin. Yggdrasil signifie sans doute "cheval d'Ygg", l'un des noms d'Odin. On dit qu'Odin s'était pendu à l'arbre et avait enduré volontairement ce supplice afin d'obtenir la maîtrise des runes qui apportaient la connaissance à ceux qui étaient capables de les déchiffrer. De la rosée tombe d'Yggdrasil sur la terre, et les fruits de l'arbre aident aux accouchements. C'est l'arbre gardien des dieux, qui tiennent leurs conseils sous son feuillage. Il est un symbole d'universalité, reliant les différentes races humaines et formant le centre de neuf mondes. Une interprétation plus ancienne du monde le voit comme neuf mondes posés les uns sur les autres dans l'arbre.
Il est difficile d'établir un schéma cohérent de cette cosmologie à partir des sources dont nous disposons, d'autant plus qu'il en existait différentes versions. Deux familles de dieux, les Ases (dieux du Ciel) et les Vanes (dieux de la Terre), avaient - disait-on - pour demeure Asgardr, apparemment dans les cieux; mais les Vanes avaient également leur royaume de Vanaheimr sous la terre. Dans les racines de l'arbre se trouve Jötunheimr, domaine des géants, et aussi un royaume des morts sur lequel règne Hel, fille de Loki le trickster. Les poèmes mentionnent encore d'autres mondes: ceux des elfes et des nains, les héros du domaine d'Odin, et ceux des mystérieuses grandes puissances (peut-être les Parques). Bien que Jötunheimr se situe au-dessous d'Asgardr, on peut y accéder par un long et dangereux parcours sur terre; il existe un itinéraire du même genre qui relie Asgardr au royaume des morts. Le pont Bifrost, qui permet d'entrer a Asgardr, est gardé contre les géants: ce serait l'arc-en-ciel, mais à l'origine c'était peut-être la Voie lactée. Les mythes montrent une circulation perpétuelle entre lesdomaines, impliquant de périlleux voyages à travers les espaces.
Au commencement, il y avait un vaste abîme, Ginnungagap, le vide béant, plein d'énergie latente. Des couches de glace et des étincelles de feu se rencontrèrent pour créer le géant androgyne primordial, Ymir, dont le corps donna naissance aux géants, au premier homme et à la première femme. Le géant fut nourri par une vache qui léchait les blocs de glace salés, jusqu'à l'apparition des fils de Bor, trois dieux créateurs qui tuèrent Ymir et formèrent la terre avec son corps, la mer avec son sang, et le ciel avec son crâne. Le ciel était soutenu par quatre nains, qui se reproduisaient comme des vers de terre. Selon une autre version, les trois dieux créèrent un homme et une femme en donnant à deux arbres du rivage une forme humaine, le souffle et l'intelligence.
Les dieux établirent alors l'ordre du monde; ils donnèrent au soleil et à la lune leurs places respectives, conçurent les lois, construisirent de beaux palais à Asgardr et forgèrent des trésors en or. Au début, deux familles de dieux, les Ases et les Vanes, se firent la guerre, mais ils finirent par conclure une trêve qui eut pour résultat la fabrication de l'hydromel de la divination, l'un des trésors des dieux. Une autre de leurs richesses était une réserve de pommes d'or, destinée à préserver leur jeunesse et gardée par la déesse Idunn. D'autres biens divins étaient forgés par des nains. Odin possédait un anneau d'or, Draupnir, d'où tombaient, toutes les neuf nuits, huit autres anneaux; il avait sa puissante hache-marteau, Mjöllnir, qui produisait les éclairs; quant à Freyr et Freyja (des Vanes), ils étaient propriétaires d'un sanglier en or qui parcourait à toute allure le Ciel et le Monde souterrain, ainsi qu'un bateau magique qui bénéficiait en permanence d'un vent favorable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Dim 13 Avr - 23:44

Comment fut obtenu l'hydromel magique

Odin était chargé de mettre les dieux en possession de l'hydromel de l'inspiration.
Lorsque les deux familles de dieux, les Ases et les Vanes, conclurent la paix, ils crachèrent tous dans un récipient, donnant ainsi naissance à un géant avisé, Kvasir. Ce dernier fut ensuite tué par deux nains qui mélangèrent son sang à du miel: ils créèrent de la sorte l'hydromel magique de l'inspiration, qui remplissait trois énormes récipients. Mais Suttungr, un géant dont les parents avaient été tués par les nains et qui cherchait vengeance, s'empara du breuvage et le cacha dans une montagne.
Odin partit à la recherche de l'hydromel. Tout d'abord, il provoqua une dispute entre neuf hommes qui travaillaient pour le frère de Suttungr, Baugi, et qui s'entre-tuèrent, puis il les remplça, ne demandant pour tout salaire qu'un verre d'hydromel. Suttungr refusa, mais Baugi aida Odin à ramper vers la montagne sous la forme d'un serpent. Là, il dormit trois nuits avec la fille du géant et obtint qu'elle lui donnât trois verres d'hydromel. Il avala le contenu des trois récipients, vola vers Asgardr sous la forme d'un aigle et recracha l'hydromel dans des rcipients que les dieux avaient préparés: c'est peut-être cette scène qui est représentée sur la pierre du Gotland. Voilà comment les dieux entrèrent en possession de l'hydromel de l'inspiration.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Mer 16 Avr - 9:22

La fortification d'Asgardr
Lorsque les dieux établirent leur royaume d'Asgardr, il leur fallait l'entourer d'un solide rempart.

Un artisan expérimenté proposa de construire ce mur, en paiement, il demandait le soleil, la lune, et la déesse Freyja pour épouse. Les dieux acceptèrent à condition qu'il terminât le travail en un hiver et ne se fît aider par aucun homme. Ils étaient persuadés que c'était au-dessus des possibilités de l'artisan et que le paiement ne serait donc pas exigible. Mais l'homme se fit aider par son cheval, un étalon d'une force et d'une intelligence très grandes, qui, la nuit traînait les rocs et travaillait deux fois plus que son maître. Trois jours avant la venue du printemps, le mur était presque terminé, et les dieux furent atterrés. Ils firent des repproches à Loki pour les avoir convaincus d'accepter cet arrangement, et ce fut donc lui qui décida de passer à l'action. Il se changea en jument et entraîna le cheval au loin, si bien que le mur ne fut jamais achevé. L'artisan entra dans une rage terrible et, lorsqu'il s'avéra que c'était un géant ennemi venu de Jötunheimr, les Ases (dieux du Ciel) firent appel à Thor, qui le tua avec son marteau. Le résultat de la rencontre de Loki avec l'étalon fut qu'il donna naissance à un poulain gris à huit pattes: c'était Sleipnir, le célèbre coursier d'Odin; sur son dos, Odin voyageait entre les différents mondes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Mer 16 Avr - 9:30

Odin et le Walhalla

On disait qu'odin faisait venir les rois et les héros morts à la guerre dans son palais des Morts, le Walhalla, où ils passaient leur temps à festoyer et à combattre, prêts à défendre Asgardr en cas d'attaque. Le Walhalla se trouvait peut-être à l'origine sur le tombeau où les morts festoyaient avec leurs ancêtres. Mais dans la littérature des Vikings, le royaume des morts remarquables était plus grandiose et l'on y entrait avec cérémonie: les héros morts étaient escortés à travers les airs jusqu'au domaine d'Odin à Asgardr par des divinités guerrières, les Walkyries.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Personnages, héros, dieux...   Mer 16 Avr - 10:33

Achille
Fils de Thétis et Pélée, roi des Myrmidons, le plus fameux des héros grecs de l'Illiade.

Ajax
Deux héros grecs de la guerre de Troie, dont le nom est resté synonyme de guerrier bouillant, impétueux.

Calliope
Muse de la poésie épique et de l'Eloquence; mère de Linos et d'Orphée. On la représente avec une tablette et un stylet, et quelquefois avec un rouleau de papier.

Cérès
Fille de Saturne et de Cybèle, déesse latine de l'agriculture, identifiée plus tard à la Déméter grecque.

Clio
Muse de l'Histoire, qu'on représentait assise ou debout avec un rouleau de papier ou une caisse de livres.


Dernière édition par Spectrale le Jeu 17 Avr - 22:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Jeu 17 Avr - 11:47

Fortune
Divinité allégorique des Romains et des Grecs, personnification du Hasard, de l'Imprévu, du Caprice des choses. On la représentait sur un globe ou sur une roue, s'avançant les yeux bandés.

Hébé
déesse de la Jeunesse, fille de Jupiter et de Junon.

Hector
Le plus vaillant des chefs troyens, fils de Priam et époux d'Andromaque.

Isis
Déesse des Egyptiens, qui l'appelaient Saît ou Tsît, soeur et femme d'Osiris, mère d'Horus. Déesse de la Médecine, du Mariage, de la Culture du blé, etc., elle personnifie la première civilisation égyptienne.

Junon
Epouse de Jupiter, fille de Saturne, déesse du Mariage. Les poètes la représentent comme hautaine, jalouse et vindicative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Jeu 17 Avr - 11:48

Jupiter ou Zeus
Le père et le maître des dieux chez les Grecs et chez les Romains.

Mars
Fils de Jupiter et de Junon, dieu de la Guerre.

Mercure
Fils de Jupiter, messager des dieux et lui-même dieu de l'Eloquence, du Commerce et des Voleurs.

Minerve ou Pallas
Fille de Jupiter, déesse de la Sagesse et des Arts.

Mnémosyne
Fille d'Uranus, déesse de la Mémoire et mère des Muses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Jeu 17 Avr - 11:49

Morphée
Dieu des Songes, fils de la Nuit et du Sommeil.

Némésis
Déesse de la vengeance.

Orphée
Fils d'Oeagre, roi de Thrace, et de la muse Calliope; selon d'autres d'Apollon et de Clio.

Osiris
L'un des dieux de l'ancienne Egypte, protecteur des Morts, époux d'Isis et père d'Horus.

Pan
Fils d'Hermès et de la nymphe Dryope, dieu qui présidait aux Troupeaux et représentait la Nature entière personnifiée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Jeu 17 Avr - 11:49

Parques
Ainsi appelées par antiphrase, d'un mot latin qui signifie épargner (Parcere), parce qu'elles n'épargnaient personne.
Les Parques étaient, suivant la Fable, trois divinités des Enfers, maîtresses de la vie des hommes, dont elles filaient la trame.
Clotho, qui présidait à la naissance, tenait la quenouille; Lachésis tournait le fuseau, et Atropos coupait le fil.

Persée
Héros grec, fils de Jupiter et de Diane.

Pluton
Roi des Enfers et dieu des Morts, fils de Saturne et de Rhéa, frère de Jupiter et de Neptune, époux de Proserpine, qu'il avait enlevée.

Polymnie
Muse de la Poésie lyrique. On la représente dans l'attitude de la méditation.

Pomone
Divinité des Fruits et du Jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Jeu 17 Avr - 11:50

Prométhée
Dieu ou génie du Feu, fils du Titan Japet et frère d'Atlas.

Silène
Dieu phrygien, père nourricier de Bacchus.

Terpsichore
Muse de la Danse et du Chant, représentée avec une lyre.

Thalie
Muse de la Comédie et de l'Idylle, représentée avec un masque et une guirlande de lierre.

Uranie
Muse de l'Astronomie, représentée avec un compas et un globe.

Vulcain
Dieu du Feu et du Métal chez les Romains, fils de Jupiter et de Junon, époux de Vénus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Ven 18 Avr - 11:10

Odin
Le souverain d'Asgardr

Selon la croyance viking, Odin, le père de Tous, était le roi d'Asgardr et avait hérité de Tiwaz la lance qui lui assurait le contrôle des batailles. Son prédécesseur Wotan était le roi suprême des Langobards et d'autres tribus germaniques. Odin, comme Wotan, a des liens étroits avec le Monde souterrain et les morts. Dieu des Rois, il apportait son soutien aux jeunes princes prometteurs et leur donnait des épées magiques et autres cadeaux en témoignage de sa bienveillance, mais il les anéantissait impitoyablement le moment venu. La crémation, souvent nécessaire pour se débarrasser des morts après le combat, était en rapport avec le culte d'Odin. De nombreux contes parlent des fidèles compagnons d'Odin, les Berserkir, qui, lors des batailles, portaient des peaux d'ours ou de loup et entraient en tanse, Odin l'accordait également aux poètes et aux orateurs, et l'on trouve de nombreuses références dans la poésie islandaise à la manière dont il se procura l'hydromel magique qui donnait l'inspiration. Odin apportait aussi la fortune à ses compagnons - symbolisée par son anneau Draupnir qui, en se multipliant, fournissait une réserve d'or.
De plus, Odin était un dieu de la Magie et de la Divination, notamment dans un contexte militaire. On lui offrait en sacrifice des prisonniers de guerre, que l'on poignardait ou pendait. Sacrifices qui pouvait constituer une forme de divination puisqu'on croyait que les derniers mouvements des victimes annonçaient la victoire ou la défaite. Odin lui-même s'offrit en sacrifice en se pendant à l'Arbre du Monde, dans le but d'obtenir la science des symboles runiques qui étaient utilisés pour la divination. Il donna aussi un de ses yeux par amour de la connaissance, et apparut sur terre sous l'apparence d'un vieil homme borgne vêtu d'un grand manteau et d'un chapeau à larges bords ou d'un capuchon. Il était toujours accompagné de loups et de corbeaux, animaux des champs de bataille, et se trouvait constamment informé par deux corbeaux de ce qui se passait sur tous les champs de bataille du monde. Odin savait parfaitement changer d'apparence, envoyant son esprit dans le corps d'un oiseau ou d'un autre animal, ce qui - avec sa capacité à voyager dans le royaume des morts - l'apparentait aux chamans des peuples eurasiens du Nord.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Ven 18 Avr - 11:11

Baldr, fils d'Odin

(Bien des voyages d'odin étaient motivés par son désir d'acquérir la connaissance du futur. Il consultait les runes ainsi que la tête du géant sage Mìmir, tué par les Ases. Il entreprit de périlleuses expéditions pour aller voir d'autres géants réputés pour leur sagesse, et il invoqua souvent les morts. Ils lui apprirent que son destin était d'être dévoré par le loup Fenrir et que Loki ne cessait de comploter contre les dieux.)

La première menace sérieuse contre Odin fut la perte de son fils Baldr, décrit comme le plus beau des dieux et le préféré d'Odin et de sa femme Frîja, alors que la tradition danoise en fait non un dieu mais un guerrier, fils d'Odin, combattant sur la terre. Baldr étant harcelé par de mauvais rêves, Frîja, pour essayer de le protéger, fît jurer à toutes les créatures, ainsi qu'aux arbres, aux plantes et à tous les objets en métal, en bois et en pierre, de ne jamais lui faire de mal. Après quoi les dieux s'amusèrent à lancer des armes sur Baldr, par jeu, en sachant que cela ne pourrait pas le blesser. Mais Loki le fourbe découvrit qu'une seule petite plante, le guy, n'avait pas prêté serment, Frîja l'ayant jugée trop tendre pour pouvoir faire du mal. Loki en fit un javelot qu'il donna au aveugle Hödr afin qu'il le lançât contre Baldr, et guida sa main pour s'assurer que le coup portât. Lorsque la flèche transperça Baldr, il tomba mort. Odin et les autres divinités furent plongés dans la désolation. Les dieux transportèrent son corps sur un bûcher funéraire érigé dans son propre bateau, à côté du corps de son épouse Nanna, qui était morte de chagrin, et de son cheval.
Lorsque, après la mort de Baldr, Frîja supplia que quelqu'un se rendît à Hel, le royaume des morts, et cherchât à ramener son fils, ce fut Hermodr le Chauve, frère de Baldr, qui se porta volontaire. Il enfourcha Sleipnir, le cheval d'Odin, et voyagea neuf jours et neufs nuits à travers des vallées sombres et épaisses, jusqu'à ce qu'il arrivât à un pont en or sur la rivière à l'Echo. La jeune fille qui gardait le pont lui dit qu'il ne pouvait pas être un mort puisque le pont avait résonné sous les pas de son cheval, ce qui ne s'était pas produit lorsque les cinq cohortes de morts l'avaient franchi peu auparavant.
Quand Hermodr lui dit qu'il cherchait Baldr, elle lui indiqua la route du nord qui conduisait aux portes de Hel, que Sleipnir franchit très aisément. Hermodr pénétra dans le palais où se trouvait Baldr et y resta trois nuits. Il demanda à Hel, la souveraine du royaume qui portait son nom, de laisser Baldr repartir avec lui, mais elle répondit que seules les larmes de tous les gens et de toutes les choses du monde pourraient permettre cela.
Hermodr revint à Asgardr avec l'anneau, Draupnir, qui avait été brûlé sur le bûcher funéraire de Baldr, pour prouver qu'il avait rempli sa mission. Ensuite, on envoya des messagers à travers le monde afin de demander à chacun de montrer son amour pour Baldr en pleurant. Non seulement les hommes et les femmes pleurèrent, mais aussi les pierres, les arbres et le métal, comme lorsque le dégel succède au gel. Mais finalement ils tombèrent sur une géante dans une cave, qui refusa de pleurer sous pretexte que Baldr ne lui avait été d'aucune utilité. On soupçonna que cette géante était Loki déguisé, dont la malveillance empêchait le retour de Baldr.
Ainsi Baldr resta à Hel et lorsque le rôle deLoki fut découvert, celui-ci, afin d'échapper à la colère des dieux, alla se cacher dans une rivière sous la forme d'un saumon. On l'attrapa avec un filet magique de sa propre invention, et les dieux l'attachèrent en travers de trois pierres, entouré par des serpents qui lui crachaient leur venin au visage. Sa fidèle épouse Sigyn s'ssit avec un bol pour essayer de reccueillir les gouttes de venin, tandis que les contorsions de Loki provoquaient des tremblements de terre. Il resta ligoté jusqu'au Ragnarök, le destin des dieux; alors il se libéra et mena les géants contre Asgardr.
La mort de Baldr conduisit inévitablement au Ragnarök et à la mort d'Odin, dévoré par le loup, puis vengé par son jeune fils Vidarr qui mit en pièces le monstre. Vidarr fait partie des fils des dieux qui remplacèrent leurs pères après le Ragnarök.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Ven 18 Avr - 11:11

Thor
Le dieu du Tonnerre

Dieu de la communauté, protecteur de ceux qui cultive la terre et se réunissent en assemblées locales, Thor était aussi le dieu du Ciel, apparenté à Jupiter et Zeus; sa hache-marteau symbolisait le tonnerre et l'éclair, qui lui ouvraient la route des cieux, faisant voler en éclats devant lui les rochers et montagnes. De nombreux contes, à la fois cruels et pleins d'humour, racontent ses expéditions à Jötunheimr où il tua les géants ennemis des dieux. Thor était une divinité populaire que les récits décrivent comme un personnage colossal mais plutôt sans prétention, qui n'avait pas de cheval mais traversait les rivières à grandes enjambées, ou bien conduisait un char tiré par des chèvres. D'un gigantesque appétit, il allait jusqu'à dévorer ses propres chèvres au dîner; ensuite, il réunissait leurs os et leur redonnait vie grâce à son marteau. Sa barbe rousse représentait sans doute les éclairs (peut-être à cause de la multitude de fibres rousses qui se forment lorsque la foudre frappe un arbre). Il est connu pour ses yeux étincelants, sa force extraordinaire et ses redoutables colères. Son marteau est représenté sur les pierres commémoratives comme une arme avec une corde que tantôt il lance contre ses ennemis, tantôt il abat sur leur crâne.
Un poème ancien raconte la visite qu'il fit au géant Geirröd, sur le conseil malveillant de Loki. Thor fut obligé de faire appel à toute sa puissance divine pour franchir une rivière déchaînée et éviter d'être écrasé par les filles du géant, avec le géant Hrungnir qui avait réussi à entrer à Asgardr. Le géant lança sur Thor une pierre à aiguiser dont un éclat se logea dans sa tête, mais Thor abattit son adversaire avec son marteau. Il avait pour ennemi mortel le Serpent du Monde, qu'un jour il remonta du fond de la mer. Une forme plus ancienne de ce mythe se retrouve peut-être dans l'évocation familière d'un dieu du Ciel triomphant du monstre du chaos à l'époque de la création du monde. Toutefois, à l'ère viking, il est dit que c'est pendant le Ragnarök que Thor vainquit le Serpent, mais pour être lui-même anéanti par le venin.
C'est seulement lorsque les maléfices furent utilisés contre lui que la force de Thor se révéla insuffisante. Lors d'un voyage au mystérieux royaume d'Utgardr, il rencontra un géant tellement grand que Thor pouvait marcher à l'intérieur de son gant comme dans un palais. Le géant lui donna à vider une corne de bière qui se remplissait continuellement dans la mer; il l'envoya se battre contre Age, qui l'emportait sur les plus forts; et il le mit au défi de soulever de terre un chat, qui était en fait le Serpent du Monde. Toutes ces tâches étaient insurmontables, mais Thor déploya une telle force que le rusé géant en fut effrayé: le niveau de la mer baissa tandis que Thor buvait, et le monde fut presque anéanti lorsqu'il souleva la patte du chat (ce qui pourrait être une autre version du mythe selon lequel Thor remonta le Serpent des profondeurs de l'océan).
On disait que la mère de Thor était Fjörgyn - nom que les poètes utilisent pour désigner la terre. Il avait pour épouse Sif, célèbre pour sa chevelure dorée, que Loki le méchant coupa un jour; mais le trickster redoutait tellement la colère de Thor qu'il fit faire par des nains une chevelure en or pur. Ce qui eut un résultat non négligeable pour les dieux, car cela entraîna la fabrication de quelques-uns de leurs trésors les plus précieux, dont le marteau de Thor.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Ven 18 Avr - 11:11

Rituel et culte de Thor

Thor était très populaire dans l'ouest de la Norvège et en Islande. Lorsque le christianisme arriva en Islande, le culte de Thor fut le plus difficile à éliminer. Divers rituels lui étaient associés. Pour les noces, un marteau était enfoui dans le sein de la mariée; lors des accouchements, on le levait au-dessus du nouveau-né; enfin, il figurait sur les bornes.
les Scandinaves portaient des amulettes d'argent en forme de marteau. (Certaines, très décorées, représentaient le dieu avec une tête d'aigle, une barbe stylisée, et le symbole du serpent au-dessous).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Ven 18 Avr - 11:12

Thor pêche le Serpent du Monde

(L'un des mythes les plus populaires de l'époque viking était le récit de la visite de Thor au géant de la mer, Hymir. Cette rencontre est décrite dans quelques-uns des plus anciens poèmes qui nous sont parvenus, et représentée sur trois pierres gravées se l'ère viking. Une pierre du VIIIè siècle, provenant du Gotland montre Thor avec la tête du boeuf, en train de ramer sur le bateau du géant.)

Une légende raconte que Thor se rendit à la mer déguisé en jeune homme, et demanda s'il pourrait aller pêcher avec le géant. Hymir au début ne voulait pas l'emmener et lui dit de trouver son propre hameçon; sur ce, Thor chercha le troupeau de boeufs du géant, tua le plus grand d'entre eux et en rapporta la tête.
Ils partirent en bateau, et Thor rama avec une force prodigieuse, jusqu'à ce qu'ils se trouvassent bien au-delà de la zone de pêche habituelle du géant. Thor amorça son hameçon avec la tête de boeuf et le lança par-dessus bord. Le Serpent du Monde s'en saisit, des profondeurs de la mer, et Thor hissa le monstre jusqu'à ce que son horrible tête apparût au-dessus des vagues.
La force extraordinaire de Thor s'amplifiait tandis qu'il tirait l'animal; ses pieds passèrent à travers le bateau et il s'appuya sur le fond de l'océan. Lorsque le Serpent cracha son venin, Thor le fixa du regard et brandit son marteau, mais le géant, pris de panique, coupa la ligne.
Selon Snorri Sturluson (le poète islandais auteur de l'Edda prosaïque), il y a divergence entre les conteurs pour savoir si Thor frappa ou non le Serpent, mais on pense que l'animal s'échappa et retomba dans la mer, et que Thor jeta le géant par-dessus bord et regagna le rivage a pied.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Mer 23 Juil - 10:07

Le vol du marteau

Un jour, Thor égara son marteau, la seule arme efficace contre les géants. Loki emprunta l'apparence de faucon de Freyja et vola de tous côtés à la recherche de l'objet. Finalement il revint en annonçant que c'était le géant Thrym qui l'avait en sa possession, et qu'il l'avait enterré profondément dans la terre. Le géant refusait de le rendre si la déesse Freyja ne devenait pas son épouse. Freyja, entendant cela, entra dans une telle fureur que, de rage, elle brisa son célèbre collier.
Le sage Heimdallr suggéra que Thor prît la place de Freyja, revêtu d'un voile de mariée, et se rendit avec Loki à Jötunheimr, le royaume des géants. Thor, à contrecoeur, accepta et partit sur son char en emmenant Loki, accompagné par le tonnerre et les éclairs. Les géants accueillirent la future mariée avec le plus grand plaisir, mais furent quelque peu surpris par son appétit considérable lors du festin de noces, et effrayés par ses yeux qui étincelaient à travers le voile. Loki le malin, déguisé en serviteur de la mariée, les apaisa en leur assurant que le comportement étrange de Freyja était dû au fait qu’elle n’avait ni mangé ni dormi depuis huit nuits, tant elle était impatiente de ce mariage. Finalement on apporta le marteau et on le déposa dans le sein de la mariée en signe de bénédiction.
C’était l’occasion qu’attendait Thor : il s’empara du marteau, abattit le marié et les invités de la noce, et revint en triomphe à Asgardr avec Loki.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Origines   Mer 23 Juil - 10:21

Cosmogonie

n.f. (gr. kosmos, univers, et gonos, génération).
* Récit mythique de la formation de l'univers.
* Science de la formation des objets celestes: planètes, étoiles, systèmes d'étoiles, galaxies, etc.


Dernière édition par Spectrale le Jeu 24 Juil - 10:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Spectrale
Admin
Admin


Nombre de messages : 410
Age : 44
Localisation : The Grotte
Date d'inscription : 24/02/2008

MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Mer 23 Juil - 10:22

L’intention divine

Avant d’apparaître, l’univers existait déjà en tant que pensée d’Amma, le grand dieu créateur des Dogon d’Afrique occidentale.
Selon eux, toute chose est le fruit du dessein divin. On retrouve semblable conception chez les hindous pour lesquels l’univers résulte de la méditation de Brahma, le créateur.
Par tout le continent africain, le démiurge est perçu comme ‘artiste suprême. Par exemple, pour les Tiv du nord du Nigeria, réputés pour leur travail du bois, il est le Menuisier qui « sculpta » le monde selon sa vision parfaite.
D’autres récits, moins explicites, semblent parfois impliquer que le monde se fit par hasard. Dans la cosmologie nordique, l’univers serait né du mélange apparemment fortuit de deux éléments contraires, le feu et la glace, au cœur de l’abîme béant dénommé Ginnungagap.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://spectrale.1fr1.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Personnages, Héroes, Dieux....   Aujourd'hui à 7:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Personnages, Héroes, Dieux....
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'AGE DES CINQ (Tome 3) LA VOIX DES DIEUX de Trudi Canavan
» LA CITE DES DIEUX SAUVAGES d'Isabel Allende
» [Werber, Bernard] Le cycle des dieux - Tome 1: Nous les dieux
» Personnages Monsieur & Madame
» [JEU] Qui suis-je ? (identité de personnages du Whedonverse à deviner)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mirages :: Pandore :: Mythes et légendes-
Sauter vers: